Les problématiques du handicap et des addictions sont régulièrement en lien. Convaincus de l’importance d'un accompagnement global des personnes concernées qui tienne compte de leurs spécificités, le GREA et ses partenaires mettent à disposition des professionnel·le·s de nouveaux outils permettant de repérer et d'accompagner les personnes en situation de handicaps qui rencontrent des problèmes en lien avec les addictions.

Les personnes en situation de handicaps sont progressivement reconnues comme un groupe à risque pour les problèmes liés aux addictions. La rencontre de ces deux problématiques renforce les difficultés des personnes concernées tant sur les plans de l’inclusion, de l’accès à des soins adaptés et de la reconnaissance de la citoyenneté. À l’heure où ces enjeux se posent avec insistance dans notre société, le GREA et ses partenaires unissent leurs efforts pour que les problématiques du handicap et des addictions soient conjointement prises en compte afin de lutter contre l’exclusion, les discriminations qui guettent encore ces populations vulnérables. Dans une optique d'égalité des chances et d’autonomisation, ils mettent à disposition des professionnel·le·s un éventail d’outils spécifiques pour repérer et accompagner de manière globale et respectueuse des personnes en situation de handicaps qui consomment des substances. Désormais une plateforme interprofessionnelle, une charte, des formations et un portail en ligne soutiennent et font se rencontrer les professionnel·le·s des deux domaines. Jusqu’à peu en Suisse, il n’existait pas d’interface ni formation continue sur cette double problématique.

Le nouveau portail en ligne www.handicaps-addictions.ch fournit toutes les ressources nécessaires à une meilleure compréhension des handicaps et des addictions. La charte « Handicaps et addictions » exprime les valeurs et principes qui prévalent dans l’accompagnement de personnes concernées : respect de la personne dans ses choix, posture de non-jugement, autoaffirmation et empowerment. Cette charte a été élaborée dans le cadre de la plateforme interprofessionnelle du GREA, qui est un lieu d’échanges privilégiés pour l’émergence d’une culture commune. Dès l’automne 2022, le GREA inscrit la première formation du genre «Handicaps et addictions » à son programme pour aborder conjointement les deux domaines et favoriser la collaboration interinstitutionnelle et interdisciplinaire. Y sont thématisés notamment la Convention de l'ONU sur les droits des personnes handicapées (CDPH) et le modèle de processus de production du handicap (PPH). En outre, une deuxième formation spécifique sur l’utilisation d’outils pour accompagner les personnes en situation de déficience intellectuelle et d’addictions sera disponible sur demande dès la fin de l’année. Développés et éprouvés avec succès aux Pays-Bas, la méthodologie SumID-Q facilite le repérage des personnes concernées tandis que l’outil MDA (moins de drogues et d’alcool) permet l’accompagnement selon une méthode complète de thérapie cognitivo-comportementale (TCC) adaptée à ce public. Ces outils ont été adaptés et testés en Suisse avec le soutien de l’association Argos, la Fondation Aigues-Vertes et les HUG.

Alors que la Suisse est examinée sur l’intégration des exigences de la CDPH et l’accès égal aux prestations de toutes et tous, les deux domaines se nourrissent et se complètent dans une approche respectueuse des droits humains et de la personne. Le projet du GREA s’inscrit dans cette vision. Il est soutenu par Promotion Santé Suisse et le Fonds de prévention des problèmes liés à l’alcool.